Des leaders pour qui l´évangélisation est leur premier appel au ministère, se sont rencontrés pour élaborer des stratégies, par lesquelles l'Alliance « Global Evangelist Alliance (GEA) » peut continuer à diffuser le message de Jésus-Christ dans le monde entier. La rencontre faisait partie du rassemblement annuel «Empowered21».

"Nous voulons être guidés par et en alignement stratégique avec le Saint-Esprit", a déclaré l'évangéliste renommé Daniel Kolenda dans son discours d'ouverture à la salle de plus de deux douzaines d'évangélistes. "Nous sommes réunis dans cette salle et nous avont la capacité d'atteindre le monde ... nous avons besoin les uns des autres pour collaborer et coopérer. Si nous voulons atteindre l'objectif de 2033, cela ne peut se faire sans les évangélistes", a déclaré Daniel Kolenda, qui dirige l'organisation Christ for All Nations.

L'objectif auquel il se réfère est la vision d'Empowered 21, qui stipule notamment "que chaque personne sur Terre aura une rencontre authentique avec Jésus-Christ par la puissance et la présence du Saint-Esprit d'ici à la Pentecôte 2033".

Kolenda a accepté l'appel à diriger la GEA l'année dernière lors d'une réunion d'Empowered21 à Johannesburg, après que l'idée d'une alliance orientée vers la mobilisation des évangélistes du monde entier ait été proposée en 2017 lors d'une réunion du Conseil mondial d'E21 à Singapour.

Recevez du contenu inspiré par le Saint-Esprit Cliquez ici pour vous abonner à notre bulletin d'information.

"Nous sommes dans une nouvelle saison de récolte", a déclaré Jean-Luc Trachsel, coprésident du GEA et directeur de l'Association internationale des ministères de la guérison et membre de l'équipe centrale de Europe Shall Be Saved. "Nous avons besoin du Saint-Esprit derrière nous comme d'un vent impétueux et puissant !".

Au cours de la session d'une journée au Grand Hyatt de Bogota, le groupe a discuté de plusieurs concepts que le GEA pourrait adopter. Kolenda a présenté le cadre d'une application qui connecterait des dizaines de milliers d'évangélistes dans le monde, offrant une plateforme pour poster et créer des événements, des réseaux sociaux et le suivi des saluts à travers un vaste réseau de leaders. Kolenda a également dévoilé une proposition de chaîne de leadership comprenant des représentants aux niveaux de la ville, du district, du pays et de la région. La direction centrale serait assurée par le comité exécutif de GEA, sous l'égide du conseil mondial d'Empowered21. Le réseau de leadership serait composé de représentants de diverses dénominations et organisations ministérielles et comprendrait des discussions centrées sur les groupes démographiques à atteindre tels que les femmes, les enfants, les pasteurs et les écoles.

Dr Billy Wilson, président de l'université Oral Roberts et co-président du Conseil mondial Empowered 21, s'est adressé aux membres de la GEA lors de leur session de l'après-midi en déclarant : "Si nous voulons atteindre chaque personne sur terre d'ici 2033, les évangélistes seront en première ligne. Nous devons utiliser tous les moyens possibles".

Le GEA a terminé sa session en fin d'après-midi, après l'ajournement à midi du Conseil mondial, qui était en session depuis mardi.

Cette semaine, le Conseil mondial E21 et le Congrès latino-américain sont les premiers à se tenir en Amérique du Sud. Le congrès latino-américain a débuté mercredi soir au centre de convention G12 avec les orateurs principaux Cesar Castellanos et Cash Luna. Le congrès se poursuivra toute la journée de jeudi et de vendredi et se terminera vendredi soir. La diffusion en direct du congrès est disponible sur E21bogota.com.